La peau: quelques études

par Lënda BOUNOUA, Psychologue

La peau, enveloppe extérieure du corps, est souvent considérée comme une barrière protectrice. Elle est aussi décrite comme un élément indispensable de notre identité, dans le sens où elle raconte nos expériences passées. Mais elle peut aussi être défaillante, handicapante, décevante parfois.

Dans l’article ci-dessous (voir lien), les manifestations et les comportements sur notre peau sont évoqués à travers plusieurs points de vues. Différents phénomènes sont décrits : les soins, les tatouages, l’automutilation, l’acné, les démangeaisons, le grattage ou encore l’expérience sensorielle unique que la peau permet.

Sans être exhaustif, cet article propose un aperçu de recherches d’envergure internationale sur la peau. Qu’il s’agisse d’études du champ de la Psychologie, de la Sociologie, de l’Anthropologie etc. La peau est en effet un objet d’étude important, au même titre que le corps, qui suscite questionnements et débats. Vous pourrez y trouver quelques références susceptibles de vous intéresser.

Référence électronique :

Lafrance M. (traduit par Deschamps G.), (2018). « Études de la peau : Survol de la recherche angloaméricaine contemporaine » [En ligne] La Peaulogie 1, mis en ligne le 01 juillet 2018, Cliquer ici pour lire larticle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s